Humanité et dignité grâce à un travail de qualité

J’avais deux craintes par rapport à notre courte visite aux camps de Dadaab : qu’elle ne passe trop vite à côté de l’essentiel et que la misère criante ne soit l’image dominante.

J’ai eu doublement tort.

Sur le chemin du retour, un photographe qui faisait partie de la mission, parcoure ses prises de vue. Nous constatons ensemble la dignité humaine qui caractérise la totalité de ses images, malgré le contexte de détresse et les conditions dans lesquels ces enfants, femmes et hommes sont amenés à survivre.

Ces images reflètent ce que nous avons réellement observé : le dispositif de secours, mis en place par deux dizaines d’organisations humanitaires, est suffisamment effectif pour rendre à plusieurs dizaines de milliers de réfugiés de la faim (sur un total de plus de 400.000 réfugiés) une partie de leur humanité et de leur dignité.

L’enchainement des visites nous offre l’opportunité de voir comment les différents opérateurs travaillent bien et travaillent ensemble dans les différents domaines d’intervention : nourriture, eau, sanitaire et hygiène, le médical, la protection et les personnes vulnérables, l’enseignement,… Nous sommes frappés par l’entente et la bonne coopération entre les organisations humanitaires (Nations Unies et  ONG).

Les logiques de coordination sur le terrain des secours et dans la communication en Belgique sont évidemment différentes, mais je ne peux que regretter les difficultés à se fédérer tous derrière un seul appel en Belgique.

La visite nous donne une bonne idée d’une partie de l’aide qui est développée dans le cadre de la crise dans la Corne de l’Afrique. Une partie, car la réalité à l’intérieur de la Somalie est différente de celle des camps de Dadaab au Kenya qui accueille celles et ceux qui ont choisi l’exil.

L’exil, plus que la fuite. Ce sera ma seule pensée noire suite à cette visite : les perspectives d’avenir pour les survivants de Dadaab ne sont pas roses, aussi longtemps qu’un retour dans leur pays d’origine ne soit compromis. L’urgence et le provisoire risquent de durer longtemps.

Erik Todts

2 gedachten over “Humanité et dignité grâce à un travail de qualité

  1. bonjour

    je voudrais savoir si c’est vrai les rumeurs qui courent sur le net comme quoi vous cautionner les ” corridas ” ? J’aimerais avoir une réponse sur ce sujet ..

    cordialement ..

    • Excusez-nous, mais ni le Consortium 12-12, ni Erik Todts a une point de vue sur les “corridas”.

      Notre objectif est d’aider un maximum de personnes dans les zones touchées par des urgences. Nous pensons que vous vous trompez de déstinateur.

      Bien à vous!

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s